**Où sommes-nous**

Le secteur Mont-Joli–Mitis est entouré des secteurs Rimouski–Neigette, Matane et Vallée-de-la-Matapédia.

Il est situé en bordure du Saint-Laurent dans la région des Appalaches et fait partie de la  MRC de La Mitis  qui ouvre ses portes sur la Gaspésie. C’est un cadre de vie parsemé de magnifiques paysages. La MRC compte seize municipalités  et deux TNO : Lac-à-la-Croix et Lac-des-Eaux-Mortes.  On y retrouve 19 425 habitants (janvier 2009).  Plusieurs de ces municipalités sont situées en bordure de l’estuaire du Saint-Laurent. C’est le cas de Sainte-Luce-sur-Mer, Sainte-Flavie et Métis-sur-Mer. En période estivale, ces dernières voient leur population tripler, même quadrupler tellement elles attirent des touristes et des artistes. Également, La Mitis se démarque grâce aux exceptionnels  Jardins de Métis.  Les municipalités de la MRC de La Mitis sont regroupées autour d’une ville-centre, soit  Mont-Joli, qui comptait 6 614 habitants en janvier 2009.

 La ville de Mont-Joli est située à un carrefour routier. En effet, on y retrouve l’arrivée de l’autoroute 20 et la route 132 qui ceinture la péninsule gaspésienne. On y remarque un  
aéroport régional  qui joua un grand rôle pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) et qui par la suite contribua au développement du nord du Québec et du Canada. Aujourd’hui, cet aéroport relie les grandes villes du Québec au Bas-Saint-Laurent, à la Côte-Nord, à la Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. 

C’est le seul à l’est du Québec équipé d‘un système d’atterrissage aux instruments. De plus, Mont-Joli compte sur un réseau ferroviaire utilisé par le CN et Via Rail. Ces compagnies assurent des services de transport de marchandises et de passagers. Elles peuvent y utiliser la seule cour de triage de l’Est-du-Québec. Les infrastructures ferroviaires sont reliées au port de Matane qui peut exporter vers les marchés internationaux.

Dans le domaine de la santé, Mont-Joli dispose de services de santé et de services sociaux (
CHSLD, CLSC, centre de réadaptation  l’Interaction,  Maison des naissances Colette-Julien, etc.). L’Interaction est un centre de réadaptation physique. Il dessert toute la région du Bas-Saint-Laurent. Sa vocation régionale fait en sorte qu’il offre des services depuis La Pocatière jusqu'à Les Méchins, incluant la Vallée-de-la-Matapédia. Il est le principal centre de réadaptation physique après celui de François-Charron situé dans la capitale nationale.

La ville de Mont-Joli et l’Est-du-Canada comptent sur la présence d’un important centre de recherche fondamentale en sciences de la mer de Pêches et Océans Canada : l’ Institut Maurice-Lamontagne.
Au niveau des services de formation, Mont-Joli offre  une gamme de services scolaires : cours primaire et secondaire, formation professionnelle et formation des adultes.

Au plan économique, la ville compte plusieurs entreprises oeuvrant dans le domaine agricole et forestier dont
Bois BSL. De plus, une fonderie ultramoderne datant du début du siècle et fondée par un Mont-Jolien exporte dans le monde entier (Norcast) aujourd'hui appelée Bradken.

Enfin, le secteur Mont-Joli–Mitis bénéficie d’un cadre de vie magnifique grâce au contact humain et chaleureux de sa population. Plusieurs éléments en font un lieu de prédilection : la présence de la côte, l’existence des montagnes appalachiennes permettant de faire du ski au  
Mont-Comi, la bucolique vallée de la rivière Mitis (belle rivière à saumon) que certains Européens qualifient de petite Suisse.

Bienvenue chez nous!

Source : Nicole Bélisle